Masques en tissus / prévention du covid-19

Pour celles qui aimeraient confectionner des masques en tissu , voici une sélection de tutoriels.

Certains métiers ont besoin urgemment de masques buccaux. Mais ceux-ci sont presque épuisés. En effet, ce masque diminue le risque de contagion de quelqu’un de votre entourage. Sortez vos machines à coudre et invitez vos ami(e)s à participer.

Si vous avez la possibilité d’en confectionner pour le personnel médical, caissières, commerçants du coin, livreurs, préparateurs de commande, etc, demandez-leur avant de vous déplacer. Il est important de respecter les mesures de confinement et de ne pas se mettre, et mettre la vie des autres en danger.

Edit: désormais il est recommandé de faire le masque AFNOR

Je vous partage donc le lien de l’article clair et bien expliqué de l’atelier des gourdes sur les masques AFNOR. Vous pourrez y retrouver un tuto vidéo. https://latelierdesgourdes.fr/tuto-masque-afnor/

Je vous invite fortement à aller lire l’article très complet de Couture et Paillettes qui propose des tuto et nous explique les meilleurs choix de tissus à utiliser : https://coutureetpaillettes.com/mes-coutures/masques-tissus-prevention-coronavirus/

Elle m’a d’ailleurs également conseillé ce tuto, et il serait conseillé si vous n’avez que du coton : https://faitesvotremasquebuccal.be/

Extrait de l’article Couture et Paillettes :
Je vous conseille d’utiliser du coton qui sera plus agréable au porté. Prenez un tissu au tissage serré (une popeline fera très bien l’affaire) et fuyez les tissus trop aérés (dentelle, broderies anglaise, double gaze de coton : tout ça on oublie). Evitez également les tissus enduits (plastifié ou odicoat : même combat) et les tissus imperméables : vous aurez des difficultés à respirer (le but n’est pas de se retrouver en insuffisance respiratoire….).
Concevez-le doublé et de manière à pouvoir insérer une troisième épaisseur au milieu. Je vous conseille de faire une ouverture qui vous permet de voir si cette épaisseur est bien placée : il faut couvrir les orifices du nez et de la bouche au minimum.
D’ailleurs en parlant de 3ème épaisseur, pas besoin de mettre quelques chose d’épais pour que cela fonctionne ! Si vous avez déjà eu entre les mains un vrai masque chirurgical, essayez de vous rappelez l’épaisseur de ce dernier. C’est assez fin. Si vous souhaitez faire des masques confortables (que vous ne retirerez pas au bout de 3 minutes car vous serez gêné pour respirer) , oubliez dès aujourd’hui la ouatine, le polaire, l’éponge, la feutrine, le minky, le PUL.  Mettez un mouchoir en papier, un Kleenex, du papier-toilettes (sans parfum hein !!!), même un filtre à café peut faire l’affaire. Je vais vous faire une confidence : ce qui se rapproche le plus de ce qu’on trouve dans les masques chirurgicaux, ce sont les lingettes dépoussiérantes antistatiques 100% polyester (pas les O’cédar hein !).

Ce qu’il faut donc retenir c’est que :
– un masque en tissu, ce n’est pas un dispositif médical
– un masque en tissu, c’est bien pour améliorer les gestes barrières : diminution du contact main-bouche
– un masque en tissu, c’est bien pour éviter de contaminer les autres avec ses postillons (pensons à autrui !)
– un masque en tissu, c’est bien pour respecter la distanciation sociale : si l’on vous voit avec un masque, vous pouvez être certain qu’il y aura plus d’un mètre entre-vous et les autres
– il est préférable de réaliser un masque en coton pour le confort et la respirabilité
– il faut penser à pouvoir insérer une 3ème épaisseur de tissu « filtre »
– l’efficacité d’un filtre n’est pas lié à son épaisseur. Les lingettes dépoussiérantes électrostatiques sont une bonne alternative.
– un masque en tissu ne vous dispensent pas de vous laver les mains
– pour être efficace, un masque en tissu doit se porter de la bosse du nez jusqu’en dessous du menton
– avant de mettre votre masque, lavez-vous les mains et ne touchez plus au masque une fois en place !

J’attire également votre attention sur les mesures d’hygiène avant de donner un masque afin de ne pas transmettre le virus.
On lave le tissu à haute temperature avant de coudre.
On se lave les mains, on désinfecte sa machine à coudre, on se lave les mains et si possible on porte un masque pendant la fabrication.
On relave les masques avant de les donner et (avec les mains propres) on les enferme dans un sac hermétique.
Je vous invite à voir la vidéo du tuto: https://faitesvotremasquebuccal.be/#video